The new ESF + is out!

ENSIE - 01-07-2021

 

The European Social Fund + (ESF) is the EU's main instrument for investing in human capital. Following the COVID-19 pandemic, one of the objective of the European Social Fund Plus (ESF+) is to help Member States to address the crisis caused by the pandemic, the other goals are to achieve high levels of employment and fair social protection, and to develop a skilled and resilient workforce ready for the transition to a green and digital economy. After several years of discussions, impacted by the COVID-19 crisis, the new ESF + has been adopted at the end of May. It is placed under the new heading “Investing in people, social cohesion and values” and will have a budget for 2021-2027 of €88 billion.

The new programming period aimed to make the ESF + more flexible and simpler by merging several programmes:

 

Taken from the European Commission website. 

 

 

 

  • European Social Fund (ESF) and the Youth Employment Initiative (YEI)
  • Fund for the European Aid to the Most Deprived (FEAD)
  • Employment and Social Innovation (EaSI) programme)
  • EU Health Programme

 

 

The new scope of the ESF+ is to:

  • support Member States in tackling the crisis caused by the COVID-19 pandemic – this is achieved by providing sufficient resources to the MS in order to combat the adverse effects of the ongoing pandemic;
  • achieve high employment levels, especially for youth;
  • ensure social inclusion –  25% of ESF+ resources will be programmed in this key policy area;
  • contribute to poverty eradication in particular for children;
  • grow a skilled and resilient workforce ready for the transition to a green and digital economy.

How will the fund be managed?

Part of the fund will be under shared management with the Member States. This means that the ESF+ Managing Authorities in each country will dedicate the money to projects that are run by a range of public and private organisations, thereby responding to the country- and region-specific needs. The European Commission and its agencies manage the other part of the fund.

How WISEs can be involved in the development and implementation of ESF+?

  • The ‘partnership principle’. This principle promotes connections between different social actors and levels of government in order to support effective delivery of the European Structural and Investment Funds (ESIF). The principle’s main premise is that issues such as employment and social inclusion are too complex for single institutions to address it on their own, and that cooperation between public authorities and social partners, and more recently, non-governmental organisations (NGOs), civil society organisations and individual citizens, is necessary to address these issues
  • There are a lot of connections between WISEs mission and work and some of ESF + specific objectives, you can find here the list :

i) improving access to employment and activation measures for all job seekers, in particular young people, the long-term unemployed and disadvantaged groups on the labour market

viii) Promoting the socio-economic integration of third-country nationals, including migrants.

viii a) Promoting the socio-economic integration of marginalized communities such as the Roma.

WISEs increasingly play a complementary role in filling gaps or shortcomings in public sector access to the labour market by offering high-level training and employment opportunities, with specific attention to the groups with more difficulties to reach the labour market (NEETs, long-term unemployed, disadvantaged groups)

iii) Promote gender-balanced participation in the labour market, promote equal working conditions and a better work-life balance,

For some years, WISEs have also been involved in the inclusion of women in the labour market. Especially women already belonging to disadvantaged groups, ethnic minorities or women with a migration background find themselves doubly vulnerable. That is why WISEs are active in projects and initiatives for the inclusion of women from disadvantaged groups and against gender discrimination.

v) Promote equal access to and completion of inclusive and quality education and training, in particular for disadvantaged groups,

vi) Promote lifelong learning, in particular flexible further education and retraining opportunities for all,

WISEs promote and use the work-based learning methodologies in Continuing Vocational Education and Training (CVET), addressing mainly people in disadvantaged situations and social exclusion, improving their employability by providing the necessary basic, soft, and transversal skills, thanks to work placement accompanied by job coaching, mentoring, balance of skills, identification of an individual career path, job shadowing. WISEs are at the core of work-based learning, characterized by non-formal learning methods, and should be recognised as such.

How the ESF+ can help WISEs?

The lack of access to finance for WISEs and Social enterprises is considered as one of the main obstacles to their development.  WISEs as labour market players can have a key role in achieving several ESF+ objectives, since they have a complementary role in addressing multiple social issues.  ESF+ can therefore be an opportunity and a financial tool for WISEs and Social enterprises development.  ENSIE will continue to monitor the ESF+ funding opportunities and will share information through its communication channels and tool.

Latest news on ESF+

ESF+ has been adopted on the 30th of June and from the 1st of July 2021 the programme implementation started.

For more information please contact federica.rosato@ensie.org

 

***

Le nouveau FSE + est sorti! 

 

Le Fonds social européen Plus (FSE +) est le principal instrument de l'Union européenne (UE) pour investir dans le capital humain. A la suite de la pandémie de COVID-19, l'un des objectifs du FSE + est d'aider les États membres à faire face à la crise causée par la pandémie, ses autres objectifs sont d'atteindre des niveaux d'emploi élevés et une protection sociale équitable et de développer une main-d'œuvre qualifiée et résiliente prête pour la transition vers une économie verte et numérique. Après plusieurs années de discussions, influencées par la crise du COVID-19, le nouveau FSE + a été adopté fin mai. Il est placé sous le nouveau titre "Investir dans les personnes, la cohésion sociale et les valeurs" et sera doté d'un budget de 88 milliards d'euros pour la période 2021-2027.

La nouvelle période de programmation vise à rendre le FSE + plus flexible et plus simple en fusionnant plusieurs programmes :

 

Tiré du site internet de la Commission européenne

 

  • Le Fonds social européen (FSE) et l'Initiative pour l'emploi des jeunes (IEJ).
  • Fonds pour l'aide européenne aux plus démunis (FEAD)
  • Programme pour l'emploi et l'innovation sociale (EaSI))
  • Programme de santé de l'UE

 

 

 

 

Le nouveau champ d'application du FSE+ est le suivant :

  • Aider les États membres à faire face à la crise causée par la pandémie de COVID-19 - en fournissant des ressources suffisantes aux États membres afin de combattre les effets négatifs de la pandémie en cours ;
  • Atteindre des niveaux d'emploi élevés, en particulier pour les jeunes ;
  • Assurer l'inclusion sociale : 25% des ressources du FSE+ seront programmées dans ce domaine politique clé ;
  • Contribuer à l'éradication de la pauvreté, en particulier pour les enfants ;
  • Former une main-d'œuvre qualifiée et résiliente, prête pour la transition vers une économie verte et numérique.

Comment le fonds sera-t-il géré ?

Une partie du fonds est en gestion partagée avec les États membres. Cela signifie que les autorités de gestion du FSE+ de chaque pays consacreront dirigeront le fonds vers des projets gérés par une série d'organisations publiques et privées, répondant ainsi aux besoins spécifiques des pays et des régions. La Commission européenne et ses agences gèrent l'autre partie du fonds.

 

Comment les entreprises sociales d’insertion peuvent-elles être impliquées dans le développement et la mise en œuvre du FSE+ ?

  • Le "principe de partenariat". Ce principe encourage les collaborations entre les acteurs sociaux et les différents niveaux de gouvernement afin de soutenir une mise en œuvre efficace des Fonds européens structurels et d'investissement (FESI). Ce principe repose sur le constat que des questions telles que l'emploi et l'inclusion sociale sont trop complexes pour qu’une institution puisse les aborder seule, et que la coopération entre les autorités publiques et les partenaires sociaux, et plus récemment, les organisations non gouvernementales (ONG), les organisations de la société civile et les citoyens individuels, est nécessaire pour aborder ces questions.
  • Il existe de nombreux liens entre la mission et le travail des ESI et certains des objectifs spécifiques du FSE +, vous pouvez en trouver la liste ici :

i) améliorer l'accès à l'emploi et aux mesures d'activation pour tous les demandeurs d'emploi, en particulier les jeunes, les chômeurs de longue durée et les groupes défavorisés sur le marché du travail

viii) Promouvoir l'intégration socio-économique des ressortissants de pays tiers, y compris les migrants.

viii a) Promouvoir l'intégration socio-économique des communautés marginalisées telles que les Roms.

Les ESI jouent de plus en plus un rôle complémentaire en comblant les lacunes ou les insuffisances de l'accès du secteur public au marché du travail, en offrant des possibilités de formation et d'emploi de haut niveau, en accordant une attention particulière aux groupes qui ont le plus de difficultés à accéder au marché du travail (NEET, chômeurs de longue durée, groupes défavorisés).

iii) promouvoir une participation équilibrée des hommes et des femmes au marché du travail, favoriser l'égalité des conditions de travail et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée,

Depuis quelques années, les ESI sont également impliquées dans l'inclusion des femmes sur le marché du travail. Les femmes appartenant à des groupes défavorisés, à des minorités ethniques ou issues de l'immigration sont doublement vulnérables. C'est pourquoi les ESI sont actives dans des projets et initiatives pour l'inclusion des femmes issues de groupes défavorisés et contre la discrimination sexuelle.

v) Promouvoir l'égalité d'accès à un enseignement et à une formation inclusive et de qualité et l'achèvement de ces derniers, en particulier pour les groupes défavorisés,

vi) promouvoir l'apprentissage tout au long de la vie, en particulier les possibilités flexibles de formation continue et de recyclage pour tous,

Les ESI promeuvent et utilisent les méthodologies d'apprentissage par le travail dans le cadre de la formation professionnelle continue (FPC), s'adressant principalement aux personnes défavorisées ou en situation d'exclusion sociale, améliorant leur employabilité en leur apportant les compétences de base, non techniques et transversales nécessaires, grâce à un placement professionnel accompagné d'un accompagnement professionnel, d'un mentorat, d'un bilan de compétences, de l'identification d'un parcours professionnel individuel, d'un jumelage. Les ESI sont ainsi au cœur de l'apprentissage par le travail, caractérisé par des méthodes d'apprentissage non formelles, et devraient être reconnues comme telles.

Comment le FSE+ peut-il aider les ESI?

Le manque d'accès au financement pour les ESI et les entreprises sociales est considéré comme l'un des principaux obstacles à leur développement.  Les ESI, en tant qu'acteurs du marché du travail, peuvent jouer un rôle clé dans la réalisation de plusieurs objectifs du FSE+, car elles jouent un rôle complémentaire dans la résolution de multiples problèmes sociaux.  Le FSE+ peut donc être une opportunité et un outil financier pour le développement des ESI et des entreprises sociales.  ENSIE continuera à suivre les opportunités de financement du FSE+ et partagera les informations par le biais de ses canaux et outils de communication.

Les dernières nouvelles sur le FSE+

Le FSE+ a été adopté le 30 juin et la mise en œuvre du programme a commencé le 1er juillet 2021.

Pour plus d'informations, veuillez contacter federica.rosato@ensie.org