Publication of the Eurydice network report

ENSIE - 15-11-2021

On September 9th, the European Commission’s Eurydice network  published a report on “Adult Education and Training in Europe: Building inclusive pathways to skills and qualifications”. Eurydice is a network of 40 national units based in 37 countries of the Erasmus + programme and is coordinated by the Education, Audiovisual and Culture Executive Agency

It is to be noted that work integration social enterprises are not considered in this report. Social enterprises are only considered in the form of an example, taken from Lithuania.

The background of this study are the following considerations:

  • around one in five adults (21.6%) have not completed upper secondary education;
  • on average 40% of adults in the EU are at risk of digital exclusion (with either low levels of, or no digital skills or their use of internet is very limited or non-existent);
  • if there are some variations between countries regarding adult participation in education and training, a common feature is that most learning activities in which adults take part have a non-formal character;
  • low qualified adults participate less in education and training than those with higher levels of educational attainment.

The main finding of the report is that the coordination of adult learning policies is generally well established across Europe, but just over half of the countries analysed have concrete national targets related to adults with low levels of basic skills or qualifications. Overall, in all the aspects of the policy - financial support; recognition and validation of the skills, awareness raising, guidance services,…- there is no specific attention paid to the low-qualified adults, which should be at the heart of those policies. 

Adult education and training policies are crucial to ensure that no one is left behind and more should be done in some countries, based on the good example of others, to improve access to education and training for all. WISEs, which are adult education and training providers, are useful players in this context and should be taken into consideration by member states.

***

Publication du rapport du réseau Eurydice

 

Le 9 septembre dernier, le réseau de la Commission européenne Eurydice a publié un rapport sur « L’éducation et la formation des adultes en Europe : construire des parcours inclusifs pour les compétences et les qualifications ». Eurydice est un réseau de 40 unités nationales issues des 37 pays du programme Erasmus + et est coordonné par l’Agence exécutive pour l’éducation, l’audiovisuel et la culture.

En premier lieu, il est important de souligner que les entreprises sociales d’insertion ne sont pas prises en compte dans le rapport. Les entreprises sociales ne sont considérées que dans le cadre d’une bonne pratique venue de Lituanie.

Le fond de cette étude repose sur les considérations suivantes:

  • Environ un adulte sur cinq (21.6%) n’a pas complété d’enseignement secondaire supérieur ;
  • En moyenne, 40% des adultes dans l’UE sont à risque d’exclusion numérique (avec soit un niveau bas ou pas de compétences digitales ou une utilisation d’internet très limitée ou non-existante) ;  
  • S’il y a des variations entre les pays en ce qui concerne la participation des adultes à l’éducation et la formation, un trait commun est que la plupart des activités auxquelles les adultes participent ont un caractère non-formel ;  
  • Les adultes peu qualifiés participant moins à l’éducation et à la formation que ceux avec des plus hauts degrés d’éducation.

Les principaux résultats de ce rapport sont que la coordination des politiques d’apprentissage des adultes est plutôt bien établie en Europe, mais seulement la moitié des pays analysés ont des objectifs nationaux liés aux adultes avec un faible niveau de compétences ou de qualifications de base. En général, dans tous les aspects de cette politique: soutien financier, reconnaissance et validation des compétences, sensibilisation, services d’orientation, etc. il n’y a pas d’attention particulière portée aux adultes les moins qualifiés, alors même qu’ils devraient être au cœur de ces politiques.  

L’éducation des adultes et les politiques de formation sont cruciales pour s’assurer que personne ne soit laissé de côté et devraient être développées dans certains pays, en s’appuyant sur les bons exemples des autres pays pour améliorer l’accès à l’éducation et la formation pour tous. Les ESI, en tant que fournisseur d’éducation et de formation sont des acteurs utiles dans ce contexte et devraient être prises en considération par les Etats membres.